Site de l'académie de Versailles

Accueil > Vie de l’établissement > Les services sociaux et de santé > Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA, vendredi 1er décembre (...)

Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA, vendredi 1er décembre 2017

lundi 27 novembre 2017 par Marie-Claude NINNIN, infirmière

Tous concernés, même au lycée !

Thème 2017 : « Ma santé, mes droits »

Comment ce thème, moi jeune lycéen, me parle aujourd’hui ?

J’ai la chance d’être dans un pays où l’accès aux soins est largement facilité mais bien souvent, je n’en prends pas réellement conscience.

La maladie serait-elle pour les autres ?

Lutter contre le sida c’est d’abord prendre conscience que nous sommes tous concernés par lui, que nous avons tous en priorité à nous prévenir de lui en ayant les bonnes informations, en sachant nous protéger, en connaissant les structures d’accueil pouvant nous accueillir en cas de risque de contamination dont le rapport sexuel non protégé qui reste le risque majeur !
En France, nous avons toutes les structures de santé pour répondre à nos questions, nous accompagner, nous faire dépister et nous prendre en charge et pourtant en France : 6600 personnes ont encore découvert leur séropositivité en 2014. Un nombre similaire à l’année 2007. Les jeunes continuent d’être autant concernés qu’en 2013 : 11% des personnes ayant découvert leur séropositivité ont entre 15 et 24 ans !
- Pour avoir toute les infos : L’infirmerie du lycée !
- Contact : SIDA INFO SERVICE
0 800 840 800 (appel anonyme et gratuit)
WWW.sida-info-service.org

- Pour aller plus loin :

Pourquoi ce thème mondial des droits d’accès à la santé pour ce 1er décembre 2017 ?

Sur l’échelle mondiale, en finir avec le sida comme menace de santé publique ne sera possible que si les droits d’accès à la santé sont placés au cœur de la santé mondiale, de manière à ce que des soins de qualité soient disponibles et accessibles pour tout le monde, sans laisser personne pour compte.
Chaque personne a droit à la santé, quels que soient son identité et son lieu de résidence, et ce droit dépend également d’installations sanitaires et d’un logement adéquats, de l’accès à une alimentation nutritive, de conditions de travail saines et de l’accès à la justice.
- Pour info :
Des progrès remarquables ont été accomplis dans le traitement du VIH. L’ONUSIDA a lancé un nouveau rapport montrant que l’accès au traitement a considérablement augmenté. En l’an 2000, seulement 685.000 personnes vivant avec le VIH avaient accès à un traitement antirétroviral. En juin 2017, environ 20,9 millions de personnes avaient accès aux médicaments pouvant leur sauver la vie. Une telle avancée n’aurait pas pu avoir lieu sans le courage et la détermination des personnes vivant avec le VIH exigeant et réclamant le respect de leurs droits et le soutien solide, y compris sur le plan financier, financier des dirigeants.

Statistiques mondiales :

• 19,5 millions de personnes avaient accès au traitement antirétroviral en 2016,
• 36,7 millions [30,8 millions - 42,9 millions] de personnes dans le monde vivant avec le VIH en 2016,
• 1,8 million [1,6 million - 2,1 millions] de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH en 2016,
• 1 million [830 000 - 1,2 million] de personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2016,
• 76,1 millions [65,2 millions - 88,0 millions] de personnes ont été infectées par le VIH depuis le début de l’épidémie,
• 35,0 millions [28,9 millions - 41,5 millions] de personnes décédées de suite de maladies liées au sida depuis le début de l’épidémie


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Le site du LGT Galilée CERGY (académie de Versailles)
Directeur de publication : Danièle Montagné, Proviseure